Bandeau
Vocalypso
Chorale Jazz à Besançon

Vocalypso, LA Chorale jazz de la MJC Palente

1/4 Lire la suite ...
Concert de Noël 2019 OJNI et VOCALYPSO

C’est dans la petite église de Deluz, joli village dans la Vallée du Doubs, que notre concert de Noël a eu lieu le 15 décembre dernier, sous la direction de Léa Gilet. Nous étions accompagnés à cette occasion par Damien Groleau, en l’absence de notre Jacques national.
L’ensemble des musiciens de l’OJNI (Orchestre Junior non identifié) de la MJC Palente et notre

Église de Deluz

Chœur Vocalypso ont été reçus par la Mairie qui, outre l’église pour le concert, a mis à notre disposition une salle municipale où nous avons été accueillis avec beaucoup de cordialité.
Dès la mise en voix, qui nous a permis de nous habituer à l’acoustique de l’église, l’Œil de Dom a capté les moments de cette matinée.
Après notre mise en voix, l’OJNI et ses professeurs on pris place pour une courte préparation puis le concert a débuté devant une salle comble . La nef était pleine comme un oeuf
Vocalypso a pris la suite avec le répertoire jazz swing que nous aimons tant chanter et qui plaît à nos amis...
Un pot de l’amitié offert par la Mairie de Deluz a conclu, bien agréablement, cette matinée d’hiver, en cette période de Noël.
Toutes les photos de l’évènement sont consultables sur le site "L’œil de Dom". Merci à Dominique Villy dont la devise est : "Se coucher tard nuit. Me lever matin m’atteint."

Mise en voix sous l’Œil de Dom
OJNI 2019 à Deluz
Percussions corporelles pour Bring Me Little Water Silvy
Affiche Concert Noël 2019
2/4 Lire la suite ...
Swinging in the train

A la rentrée 2018, Léa Gilet, notre cheffe de choeur, souhaite faire progresser Vocalypso vers des formes plus vivantes de spectacle.
Parallèlement, l’Ecole de musique de la MJC Palente crée un atelier de comédie musicale dirigé par Maureen Henry. Six jeunes filles s’y inscrivent .
Maureen et Léa se connaissent et, très vite, l’idée germe de rassembler nos formations pour un spectacle. Et pourquoi ne pas engager Vocalypso dans un projet de comédie musicale...? Ces deux-là ne reculent devant rien.

Avec les filles de son atelier, Maureen crée des personnages, des situations puis, avec Léa, brodent autour pour y insérer les pièces musicales .

Léa nous propose de travailler avec Maddie Boucon, comédienne et formatrice pour des comédiens. Elle va nous familiariser avec le travail du mouvement et de la présence sur scène. C’est l’occasion d’une première rencontre entre nos deux groupes, si différents : les jeunes de l’atelier de comédie musicale sont 6 adolescentes qui n’ont peur de rien. Nous sommes 30, qui nous connaissons depuis longtemps, un peu ancrés dans nos habitudes et ce que nous savons déjà faire ensemble. Maddie nous emmène vers des pratiques inhabituelles, qui nous déconcertent mais nous enrichissent.

Ce n’est pas facile de lâcher nos partitions, encore moins de bouger en chantant.
Il faut accepter de faire comme on peut pendant un certain temps !
Nous sommes un certain nombre à penser que nous n’y arriverons jamais ! Mais la force du groupe fait que ce ne sont jamais les mêmes qui se découragent et nous avançons . L’énergie bienveillante de Léa nous soutient indéfectiblement.
Muriel Cuenot, la directrice de l’École de musique, et Brigitte Crepey, directrice de la MJC, nous soutiennent aussi et mettent tout en œuvre pour que le projet se fasse dans les meilleures conditions.
Nous aurons plusieurs répétitions dans la nouvelle et belle salle de spectacle de la MJC Palente. Là, le spectacle prend une autre dimension.

Quelques uns se mettent à rêver de grands décors, de fabrication de costumes. Nous mettons nos imaginations et nos talents en marche. Marie-Odile Mourel réalise les décors de la Gare New Yorkaise. L’équipe de la MJC nous prête des éléments (notamment des décors de Jessica Scaranello, plasticienne et scénographe de la fête du livre).

Et ça marche ! Le 28 juin , nous sommes prêts pour nos deux représentations en pleine canicule comtoise.
Nous jouons "Swinging in the train" avec bonheur et fierté !
Nous avons râlé, nous nous sommes découragés, nous avons bossé, nous avons collaboré, nous nous sommes bien marrés et le résultat était à la hauteur de nos espérances. Et finalement, nous avons chanté par cœur, nous avons dansé, nous avons joué et, d’après le public, nombreux malgré la chaleur, c’était réussi !

3/4 Lire la suite ...
Impressions d’un primo-arrivant dans Vocalypso

J’avais fait l’acteur durant 28 années dans différentes troupes de théâtre amateur. J’avais interprété de nombreux rôles : notaire, clochard, directeur de Maison de la Culture, médecin alcoolique, politicien véreux, Monsieur Loyal, prêtre et même Dieu en personne !!
Alors, lassé par la réception dans la figure de tomates à la limite de la consommation j’avais tout arrêté. Et puis, sans doute, le désir de tourner la page et de faire autre chose. J’avais rencontré quelqu’un qui m’avait parlé d’une chorale de jazz. Le jazz, je connaissais un peu, voire un peu beaucoup. J’avais été initié par mes frères aînés pendant mon adolescence et chantais allègrement « Early Autumn » de Woody Hermann, la version qu’en avait faite, en français, le groupe vocal « les Double Six ». C’est dire !!
J’étais donc allé à une répétition de la chorale Vocalypso, à l’école Jean Zay, un lundi soir de septembre 2018. L’ambiance m’avait paru sympathique même, si j’eus du mal de me fondre dans le groupe.
J’avais intégré la section des basses sans trop savoir si cela convenait véritablement à ma voix.
Ma grosse difficulté résida dans le fait que je n’avais aucune notion de solfège et que je dus m’appuyer fermement sur mes collègues de section. Heureusement j’ai les oreilles, quoique décollées, assez musicales.
Le lundi, soir de répétitions, je me préparais en travaillant sur les partitions numérisées et essayais de suivre et la musique, et les paroles en anglais, en tentant de mémoriser et l’une et les autres. J’arrivais à 19h30 plein de doutes et de petites craintes, et repartais vers 21h30 empli de satisfactions et d’enthousiasme.
Je fis évidemment des comparaisons avec la vie d’une troupe de théâtre et dus reconnaître que les sensations éprouvées étaient bien différentes. Au théâtre, on joue sa partition seul et on s’appuie sur le jeu de l’autre ou des autres. On s’expose plus, on s’exhibe davantage. Dans un chœur, on chante sa partie avec son pupitre et on se connecte aux autres dans des rapports harmonieux. On se fond dans l’ensemble, on apprend à devenir humble,
Donc ce fut une année d’expériences intéressantes où je connus une communauté riche et vivante, où j’appris à suivre des partitions, jusque là inconnues, et à devenir une petite brique d’un édifice visant à réaliser une œuvre commune.
Un petit début de bonheur ?

4/4 Lire la suite ...
Année 2019-2020

Après une année 2018-19 pleine d’émotions, la Chœur Jazz Vocalypso reprend ses activités, toujours sous la direction de Léa Gilet.
Pour ne pas changer, les répétitions ont lieu le lundi de 19h30 à 21h30 à l’École Jean Zay (97, rue des Cras, 25000 Besançon).
Au menu cette année : du jazz, du swing, du O Passo et du par cœur... Ne craignez rien... Léa sera là pour nous.
Si vous voulez en savoir plus sur O Passo... suivez le lien : https://la-musique-et-vous.com/o-passo/

Identification

Actus

Fermeture MJC suite coronavirus

En raison de l’épidémie du Coronavirus et en lien avec les directives (...)

Radio Vocalypso épisode 2

Radio Vocalypso continue son exploration des morceaux de la comédie musicale (...)

Répétition entre hommes

Ce lundi 5 mars 2020, nous (ténors et basses) avons récidivé pour une (...)

Radio Vocalypso épisode 1

Présentation de Radio Vocalypso avec ses 2 modes de diffusion : un fil en (...)

Sites favoris



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce



2019-2020 © Vocalypso - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.90
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2